5 août 9 heures du matin 

C est arrivé, notre petite fille n est pas rentré de la nuit.

 

851FE9C4-2304-4106-8E79-13CC84E63541

 

10 juillet 

Enfin de retour en Bretagne, nous débarquons nos valises dans nos chambrées, puis allons chercher la caisse de transport  des chats après  avoir déplacé leurs caisses à besoin de la petite chambre au salon.

Nous attendons du monde dans ce nouvel abri estival, cela explique cela, les chambres doivent être libérées et préparées. Nous ne voulons pas être pris au dépourvu, la première année passée dans une maison secondaire attire, avec joie, beucoups d amis et familles. nous lâchons les fauves qui après avoir inspecté la maison et les endroits strategiques, gamelle eau et fameuse litière, ils redécouvrent leur jardin qui deviendra très vite le lieu de repos et de relâchement après leurs escapades.

La chatière est ouverte de 8h à 19h mais cela va changer très vite.

20 juillet

effectivement la chatière est ouverte dorénavant de 8 h à 22h grand maximum.

une journée normale avec nos bébés, le soleil est au rendez vous et entre les balades et les bains revigorants dans la mer de la côte de granit rose, nous nous délectons de les regarder vivre, sauter courir sentir ecouter s amuser mais pas encore chasser mais au grand dam des vegans cela viendra.

les chats s´amusent à se battre vers 20 Heures quand le soleil tombe sur leur Coin de pelouse favorit avant de venir manger et de nous accompagner lors du dîner.

arrive le crépuscule ou les fauves vont boire et partent chasser et faire la bringue mais la chatière est fermée il est presque 21h le soleil se couche. Nos bébés s énervent sur la petite porte qui s ouvre sur la nature et la nuit et qui est au plus grand dam des chats, nous craquons et laissons ouverte celle ci pour le plus grand bien de nos inquiétudes jusquau retour des bébés vers 11h minuit

27 juillet 20h30

c est le drame et c est la nature qui reprend ses droits, Norma a attrapé un oisillon mais celui ci reussi à s échapper mais la tigresse ne laisse aucune place à la pitié et se rue sur la pauvre bête malgré les piaillements de la mère . Le petit oiseau s échappe encore mais se cache sous la maison qui n’en lui donnera aucune perspective de survie, nous le retrouvons le lendemain mort près des plates bandes.voila c est arrivé notre bébé est devenu une chasseuse de premier choix.

Sensible s abstenir

a cette époque les chats rentraient dormir à la maison près de nous ou se lover  dans la couette de la petite chambre.

28 juillet

Neptune nous a apporté un oiseau lui aussi mais celui ci mort depuis longtemps. Quel farceur. 

Fausse proie

Les bébés Se sont encore énervés sur la chatière qui est fermée pour la nuit, nous craquons ( encore) et laissons leur issue de sortie ouverte jour et nuit Bonjour les angoisses.

Depuis ce jour, les chats vont et viennent à leur guise et avec Bonheur.

 

30 juillet

Neptune est rentré en quatrième vitesse vers 23 heures tout effrayé et se rue vers la chambre se réfugier près de Bruno qui se met a hurler « Ah mais tu pues »

effectivement le pauvre est recouvert d’une odeur pestilentielle et a le cul tout sale, nous pensons qu il a dû rencontrer la belette bretonne qui vide ses glandes anales quand elle se sent en danger. C est ça aussi la liberté 

il est bien resté deux jours sans sortir trop loin mis cela n a pas duré, l appel de la nature est plus forte que la peur.

le fameux 5 août 

Norma n est pas la quand on se lève et toujours pas quand nous préparons la pâtée. Alors nous Faisons le tour de quartier en demandant à tous les voisins si ils n ont pas vu notre chatte. Mais nul n a aperçu notre enfant .Désespoir 

10h30 la petite rentre tranquillement de son escapade pour notre plus grand soulagement, nous remarquerons plus tard qu elle devait sortir vers 5/6 heures du matin visiter soit un voisin soit une meilleure pâtée bref elle vit sa vie.

Neptune est plus diurne que Norma qui elle bouge la nuit, chacun son caractère.

le mois d août est passé si vite accompagné de visites de potes et de famille, le bonheur !

les chats ont continué à explorer les environs sans que l on sache oú exactement, nous retrouvons régulièrement des Souris et des oiseaux morts sur la pelouse, les chats ont retrouvé leur instinct primaire.

bref premier été en Bretagne empli de souvenirs félins et de journées ensoleillées 

( voir album photo Eté 2018)